I. Anatomie des fourmis

A. Le livre Les Fourmis.

            D’abord, l’auteur nous explique l'anatomie des fourmis, comment elles sont. Il nous éclaire sur leur physionomie avec "leurs lignes courbes et épurées, un corps fin protégé par leur mésotonum", une plaque qui leur sert de bouclier, où "tous les membres s’emboîtent parfaitement avec le sol et une tête triangulaire aérodynamique. Leurs pattes sont comme des suspensions où sont présentes des griffes qui leurs permettent de marcher au plafond". Leurs deux yeux « globuleux » leurs offrent une vue à 180° et les trois petits qu’elles ont sur le front ont une capacité infrarouge. Ils sont composés de milliers de facettes utiles pour percevoir les plus infimes mouvements. Elles ont des antennes qui permettent de recevoir des milliers d’informations. Elles sont fragmentées en onze segments :

  • Le premier renseigne sur l’âge de la fourmi.
  • Le deuxième informe sur la caste, le rôle.
  • Le troisième sur l’espèce et la cité.
  • Le quatrième sur le numéro de la ponte et la dénomination de la fourmi.
C’est quatre premiers segments permettent le décryptage olfactif de l’individu.

  • Le cinquième sert à réceptionner les molécules des pistes.
  • Le sixième permet de dialoguer.
  • Le septième permet le dialogue complexe du type sexuel.
  • Le huitième sert à dialoguer avec la Reine.
  •  Le neuvième, dixième et onzième ont le rôle de massue pour se défendre.
Les mandibules qu’elles possèdent coupent, pincent et attrapent. Les fourmis sexuées mâles et femelles ont des ailes qui leurs permettent de voler pendant leur vol nuptial. Elles peuvent se livrer à la trophallaxie, un échange de nourriture d’une fourmi à l’autre. Pour cela, elles ont une poche dans l’abdomen, comme un estomac secondaire, qui ne digère pas les aliments ce qui permet de les garder frais et intactes. Elles peuvent ensuite les régurgiter et les donner à une autre fourmi. Pour s’orienter et se repérer, elles ont un organe spécial appelé organe de Jonhston, sensible aux champs électromagnétiques. Sur leur chemin, elles peuvent déposer des signaux odorants à l’aide de leur glande de Dufour. Leur sang est transparent, n’ont pas de système de régulation de chaleur et ont un système nerveux particulier qui fait qu’elles ne peuvent pas souffrir : elles n’ont pas d’influx nerveux électriques mais des influx nerveux chimiques. Leur corps est contrôlé par trois cerveaux.
La fourmi est un Insecte appartenant à la famille des Formicidés, dans la classe des Hyménoptères. Elles ont un corps composé en trois parties : une tête, un thorax et un abdomen.
 

Présentation des différentes parties du corps de la fourmi.
http://www.fourmizzz.fr/images/encyclopedie/corps_fourmis.png


B.     La tête.

La tête comporte les organes sensoriels de la vue, de l'odorat et du toucher. La fourmi possède cinq yeux, dont deux lui permettent de voir à 180° et les reines et mâles en ont trois petits en forme de triangle sur le vertex, une partie du crâne, qui ont une vision infrarouge, ce sont les ocelles. Elles permettent de détecter les sources de chaleur et sont innervés par les lobes ocellaires dans une partie du cerveau. Chaque œil est composé de plusieurs petites « facettes », des ommatidies. Ces ommatidies vont capturer une partie de l’image et c’est le cerveau qui va rassembler toutes ces images et en faire la synthèse. Le nombre d’ommatidies influe sur la qualité de la vue, ainsi des fourmis peuvent percevoir les couleurs tandis que d’autres non.

Des antennes sont présentes sur leur tête, chacune fragmentée généralement en onze segments utilisée pour la communication tactile ou le décryptage des phéromones. Elles sont composées de centaine de cils tactiles : les sensilles.


Photo de sensilles prise au Microscope Electronique à Balayage
http://fourmistpe.free.fr/others_page/dossier_pages/communication_pages/structureant.html

     Chaque sensille est unique à un message chimique et est composée de pores tubulaires, aussi appelées tubules, qui permettent le passage des molécules des phéromones. Ces cils tactiles permettent aux fourmis de percevoir des odeurs, des goûts ou même des textures. Les antennes sont partagées en deux parties : le funicule et le scape. L'organe de Johnston est situé dans les antennes. Il perçoit les ondes électromagnétiques et permet à la fourmis de s'orienter.

Scape et funicule d'une fourmi.
http://photos.fourmis.free.fr/media/332/antenne_messor_barbarus_1.jpg

Près de la bouche, la fourmi a des mandibules qui lui servent de dents pour découper la nourriture.
Mandibules d'une fourmi.
http://2.bp.blogspot.com/_Z48QnBq5uhQ/SMLySsnzFNI/AAAAAAAAAW8/JUoMU3RVZ_I/s1600/mandibule_formica_sanguinea.jpg

La glande mandibulaire présente près des mandibules sécrète une matière qui ramollie les aliments.
     En ce qui concerne le cerveau, la fourmi compte près de 500 000 neurones et ce dernier se décompose en trois parties : le protocérébron, le deutocérébron et le tritocérébron. Le protocérébron et le deutocérébron sont indispensables pour la réception et l'interprétation des messages chimiques.
     D'autres glandes sont présentes dans la tête : la glande prépharyngienne qui  produit des enzymes digestifs, et la glande postpharyngienne, lieu de fabrication et de réservoir des graisses pour les larves. 

C. Le thorax.

     Le thorax comporte les trois paires de pattes de la fourmi. Cette partie du corps est très importante car elle abrite le coeur et les glandes salivaires.
Thorax d'une fourmi.
http://photos.fourmis.free.fr/media/328/thorax_01.jpg


 Il est protégé par le mésotonum, une plaque de protection et contient les muscles des ailes chez les fourmis sexuées. Le thorax comprend aussi  la glande métapleurale qui produit une substance antiseptique permettant aux fourmis de se prévenir des microbes. Trois ganglions thoraciques, chacun situé vers une paire de pattes, et abdominaux forment le système nerveux, plus important par la taille que chez l'Homme. La glande labiale produit quant à elle des enzymes digestifs.

D. L'abdomen.

     Séparé du thorax par le pétiole, l'abdomen est la partie de la fourmi où se concentre la plupart des organes.
Pétiole de la fourmi, séparation entre le thorax et l'abdomen.
http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=33175

     L'abdomen contient les deux estomacs : le jabot (aussi appelé "estomac social", utile pour la trophallaxie) et le gésier qui est l'estomac qui digère la nourriture. C'est aussi dans cette partie qu'est la glande venimeuse qui produit l'acide formique qui brûle les chairs ou du venin paralysant selon les espèces. La glande de Dufour et la glande de Pavan, aussi présentes sont des organes nécessaires à la sécrétion des messages chimiques odorants, d'une durée de vie d'environ 100 secondes. Les fourmis ont une sorte de rein : le tube de Malpighi. En étoile autour du tube digestif, il débarrasse la fourmi des déchets. L'abdomen comprend aussi d'autres glandes, comme : 
  • La glande Tergale qui libère les phéromones sexuelles lors du vol nuptial.
  • La glande pygidiale qui sécrète un produit pour faire fuir les fourmis étrangères.
Les différentes glandes chez les fourmis.
http://s1.fourmizzz.fr/images/encyclopedie/glandes.jpg

E. Réalité et fiction.

     Les fourmis ne sont pas aussi gracieuses que l'auteur le décrit et sont surtout beaucoup plus complexes. Leur corps est couvert de poils et carapaçonné. Composé de trois parties, leur corps abrite de nombreux organes. L'organe de Johnston permet bien aux fourmis de s'orienter et la glande de Dufour sécrète des phéromones que les fourmis peuvent déposer sur une piste. Leur sang n'est pas forcément transparent, tout dépend de l'espèce de fourmis. Il peut être légèrement vert, blanchâtre et quelque fois jaune. Leur système nerveux n'est pas chimique. Il est électrique mais chaque action créer un une substance chimique, Bernard Werber résume ici de façon très simpliste les influx nerveux de la fourmi. La qualité de leur vue dépend du nombre d'ommatidies, elles peuvent alors ou non percevoir les plus infimes détails. En outre, elles n'ont pas de système de régulation comme nous l'informe l'auteur mais organise leur fourmilière de façon à réguler la température dans la cité. Enfin, la fourmi ne possède pas trois cerveaux mais c'est son cerveau qui est composé de trois parties, comme décrit ci-dessus.

1 commentaire:

  1. Le Neotex, matériau breveté, préserve la chaleur du corps et stimule la transpiration pendant l’exercice : https://www.lebonprix.net/produit/body-amincissant-pour-taille-de-reve/

    RépondreSupprimer